Patrimoine de Brissac : le Sentier de l'Eau

Cheminement en 33 galets numérotés, qui vous mèneront des sources dans le parc au lagunage.


27- Le banc de pierres du lagunage




Il y aura bientôt un observatoire faune flore et une information sur le fonctionnement du lagunage.

image Audioguide_34042_LSDLE_p27_Yann.jpg (0.1MB)
Le chêne blanc, au pied duquel se trouve le banc de pierre

Le projet est d’améliorer étape par étape le fonctionnement biologique des deux lagunes actuelles. En utilisant au mieux l’ingénierie biologique pour que ces deux lagunes optimisent le traitement des eaux sales en s’aidant des mondes végétal (macrophytes - roseaux plantés) et animal, biotopes complexes adaptés aux zones humides, améliorant les seuls actuels traitements bactériologiques.

Depuis 2009, la municipalité de Brissac s'engage à ne plus utiliser de produits phytosanitaires pour l'entretien de ses espaces publics, ainsi que la zone naturelle du lagunage qui traite et nettoie des eaux utilisées par l’homme, avant de revenir à la nature. Cette zone humide d’intérêt biologique que sont ces lagunes sera intéressante à suivre pour à la fois faire connaître et émerveiller de la beauté mais aussi faire réfléchir les collectivités et les visiteurs sur l’usage de l’eau propre dans leur quotidien (car un évier ne peut pas tout recevoir…)

Au niveau plus général, une problématique nouvelle s’installe qui ne peut laisser quiconque insensible. Vu la quantité de produits ménagers mais surtout de médicaments utilisés en France, on ne peut que s’inquiéter de ce qui va se passer dans les rivières à la sortie des eaux usées, bues par les populations en aval des rejets… c’est à dire presque M. et Mme Tout le Monde et leurs enfants des années 2020... Nous sommes le pays européen le plus consommateur de médicaments… dont des dangereux qu’on ne sait pas comment éliminer du milieu naturel comme les chimiothérapies, les antibiotiques, les antidépresseurs, les hormones contraceptives ou de traitement… Alors, bienvenue aux gammes vertes des lessives.

Le sentier de l’eau ne peut que donner du sens à notre vie moderne, quand on voit juste en dessous des lagunes, nos eaux usées “lavées” retrouver notre petite rivière en plutôt bonne forme au niveau de la pansière du galet 31.

On s’y baignerait presque ! Et les odeurs sont plutôt sympathiques. Aurions-nous réussi le pari de l’eau ? Ne l’emprunter qu’avec respect et émerveillement tous les jours...

Nous travaillerons à ce que cette étape soit en plus source de vies pour bien d’autres espèces des zones humides. La société de chasse parle d’en faire une réserve. Canards, hérons cendrés, chevaliers cul blancs, bergeronnettes, râles aquatiques, foulques macroules, grèbes castagneux, bruants des roseaux… et tous ces passereaux, ces petits oiseaux qui passent si vite. En faire un havre de paix aussi beau à observer que les sources du village dans le parc...

Le pari serait alors réussi, réconcilier les hommes avec l’eau et la nature, les rendre heureux, connaissants et confiants… Pour des générations à venir, bientôt !

Le chemin se poursuit en passant sur la droite, puis sous les lagunes. Vous avez aussi la possibilité de revenir sur vos pas. Le galet 28 vous invite à rejoindre le petit ruisseau qui semble descendre du Suc.




CARTE INTERACTIVE

Vignette_26_27_28_29_30_31.jpg
Lien vers: http://wikigarrigue.info/lizmap/index.php/view/map/?repository=cartogarrigue101editable&project=11_0353_QGS_EDITABLE_Brissac_PATRIMOINE&zoom=3&lat=5445002.21633&lon=412507.23408&layers=TTFFFFFFFFFTTTT
CARTE INTERACTIVE
Choisir une étape
dans la liste déroulante ''Localisation''
ou en navigant sur la carte,

puis écouter le guide en cliquant sur le point.






Ajouter un commentaire à cette page: