Enquête sources

image Font_lAbb_.jpg (0.2MB)
Sources de la garrigue

  • Dans nos garrigues, contrairement à une idée reçue, l’eau est présente. D’une part en raison des écoulements superficiels qui alimentent les « valats » et cadereaux qui peuvent devenir alors de dangereux torrents indomptables, d’autre part grâce au réseau karstique qui alimente les sources.
  • Une source est la manifestation d’une arrivée, continue ou aléatoire, d’eau souterraine à la surface du sol. La nature géologique des sols et la pluviométrie sont les deux facteurs qui vont expliquer la présence ou l’absence de sources.
  • En garrigue certaines sources génèrent, suite à de fortes pluies, des ruisseaux à gros débits qui vont aggraver les crues des cadereaux principaux.

Pourquoi les recenser et les réhabiliter ? :

  • L’EAU c’est la vie et depuis la nuit des temps jusqu'à une période assez récente se sont les Sources qui dispensaient ce précieux liquide. De nombreux mas, hameaux, villages, villes ont été créés à proximité d’une source. Durant cette longue période l’Homme vénérait, respectait, protégeait et entretenait les Sources. Mais depuis que l’Eau coule généreusement au robinet, elles sont oubliées, abandonnées, vandalisées et allègrement polluées.
  • Pourtant les sources sont un atout pour la biodiversité, indispensables pour la recherche et témoins intègres de l’état sanitaire du sous-sol.
  • On doit se servir des sources pour faire prendre conscience des enjeux liés à l’Eau en raison de sa rareté et de sa potabilité menacée.
    • L’accès à l’eau potable pour tous est le défi le plus important qui va se poser et se pose déjà à l’Humanité !

  • Les sources doivent être reconnues et inscrites au Patrimoine Naturel Communal et pour celles situées sur le Domaine Public être entretenues et protégées au même titre que les Monuments Publics, comme certaines Communes ont commencé à le faire.

  • Certaines sources intermittentes sont actuellement invisibles du fait de leur abandon en zone de garrigue et de leur submersion lors des orages ou bien du fait de l'urbanisme insouciant ou ignorant lorsqu'elles sont situées en zone urbanisée ;Cependant, il est important qu'elles figurent sur notre fichier afin que dans l'avenir, les décideurs, architectes, ingénieurs, public, etc.... aient connaissance de leur existence.
  • Les cheminements souterrains qui alimentaient ces sources sont peut-être, provisoirement obstrués, mais leurs positionnements doivent être conservés.
  • La nature peut toujours modifier ses plans... mieux vaut être au courant de ses possibilités.
  • Il s'agit plus particulièrement des sources Nîmoises :

  • n° 8 source de la COMBE des AVAOUS.
    • 20 source de la maison du GARDE.
    • 39 source du GRAND MAS de SEYNE.
    • 44 source du MAS de ROULAN.
    • 61 FONT des CHATS.
    • 62 source de la MAISON CANTONNIERE.
    • 65 FONT BAUMETTE.





Cartographie interactive des sources


Carte issue des inventaires de terrain réalisés à ce jour et intégrés dans la base de données Open Street Map. Pour en savoir plus : Chantier cartographie participative

Voir en plein écran





Les sources sur le territoire des garrigues de Nîmes Métropole (en cours de prospection):
http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/les-sources-de-la-garrigue-de-nimes-metropole_95562#12/43.8663/4.4055

Bibliographie sélectionnée




Retour
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]